Présentation du projet

Le projet Terres Monviso – EcO est né d’un consistant travail d’échange entre les quatre partenaires (Parc du Monviso et du Queyras, Chambre de Commerce de Cuneo, Communauté de Communes Guillestrois – Queyras) et les trois délégataires (UNCEM, Parc Alpi Marittime et Mercantour). Il a pour objectif prioritaire de générer une valeur économique des Terres Monviso à partir de son patrimoine matériel et immatériel en capitalisant les expériences passées et grâce à la mise en réseau des acteurs territoriaux.

Cet objectif se décline avec 3 objectifs spécifiques :

  1. Assurer une GOUVERNANCE transfrontalière sur le territoire en intégrant l’ensemble des acteurs en charge du développement des économies vertes ;
  2. Mobiliser les conseils scientifiques des structures existantes (quatre parcs, une Réserve de biosphère Unesco, le Réseau Vauban) et les centres de RECHERCHE pour augmenter les retombées sur les communautés locales en les mettant en réseau et en promouvant des logiques d’ attractivité vis-à-vis des chercheurs ;
  3. Promouvoir la concertation entre les chercheurs, les structures publiques et le secteur privé en installant des réseaux d’acteurs territoriaux afin de susciter l’INNOVATION et la valeur économique des filières vertes.

Le cœur du projet EcO est un ensemble d’initiatives sur le thème des économies vertes qui prévoient :

  • La structuration du réseau de centres de recherche présents sur le territoire et la mise en lien avec d’autres centres extérieurs au territoire ;
  • La publication et la rédaction d’appels à projets de recherche pour promouvoir la venue des chercheurs qui traitent différentes problématiques avec des retombées positives sur tout le territoire de projet ;
  • La réalisation d’une recherche transfrontalière sur les communautés vertes des Terres Monviso et sur les bonnes pratiques déjà en action ;
  • La promotion d’un tourisme scientifique au sein des Terres Monviso ;
  • La constitution d’un comité scientifique de projet qui puisse soutenir le partenariat dans le travail prévu ;
  • La structuration d’un parcours de formation et d’accompagnement pour les entreprises intéressées par un verdissement de leur activité ;
  • La réalisation d’un travail d’analyse des besoins et la nécessité de formation et d’accompagnement pour arriver à construire un réseau structuré d’opérateurs du secteur touristique ;
  • La conversion de 7 macro-évènements en éco-évènements et l’essaimage des bonnes pratiques entre les organisateurs d’évènements et dans les écoles ;
  • La structuration du réseau d’éco-acteurs de la Réserve de biosphère transfrontière du Mont Viso ;
  • La récompense des initiatives méritantes pour leur engagement dans une optique de valorsiation du patrimoine culturel et naturel et réduction de la pollution à travers les Trophées de la Réserve de biosphère.
  • Autour de ces actions se structure un important travail de communication à différents niveaux (grand public, divulgation scientifique et organisation d’évènements ou séminaires) qui poursuivent les objectifs suivants :
  • promouvoir les données scientifiques déjà présentes sur le territoire ou produites grâce aux financements du projet ;
  • faire connaître le réseau de centres de recherche ;
  • Communiquer sur le territoire à propos des initiatives lancées grâce au projet.

Agenda

Aucun évènement à venir

En un coup d'œil, découvrez toutes les actions EcO en cours

Cliquez!