18/01/2022

Un colloque scientifique dédié aux Labels territoriaux

Le projet européen Terres Monviso a permis à la Communauté de communes du Guillestrois et du Queyras et au Parc naturel régional du Queyras d’organiser un colloque à dimension transfrontalière : Les Labels : quels enjeux pour le développement de nos territoires alpins ? le vendredi 17 septembre 2021 au sein de la place forte de Mont-Dauphin, site majeur inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO. À cette occasion, le bâtiment de l’Arsenal géré par le Centre des monuments nationaux a rassemblé plus d’une centaine de participants : acteurs de la communauté scientifique, institutionnels, techniciens, socioprofessionnels et étudiants pour réfléchir ensemble à des questions concrètes sur la thématique des labels et de leurs enjeux territoriaux.
Le colloque a été organisé en deux temps forts :

• Le matin : un temps de conférence plénière avec la présentation des communications scientifiques produites par des experts suivi d’un temps d’échange avec la salle.
• L’après-midi : un temps de travail collaboratif permettant à l’ensemble des participants de s’inscrire dans une démarche – action autour de 8 ateliers :

La superposition des labels : comment améliorer les synergies entre labels pour un même territoire ?
Quelles relations entre les acteurs locaux et les initiateurs ?
Comment améliorer le schéma d’acteurs ?
Quels sont les liens entre les labels et le monde de la Recherche et Développement ?
Les labels, en quoi et comment les citoyens peuvent-ils se les approprier ?
Quelles clés d’amélioration de la gouvernance d’un label ?
Labels et opportunités de financement ?
Quels impacts des labels sur l’attractivité du territoire ?

Chaque atelier, composé d’une dizaine de participants maximum a été animé par des acteurs du territoire ou des participants au colloque puis synthétisé par une équipe d’étudiants en Master 2 Gestion Durable des Territoires de Montagne de Gap. Pour favoriser mixité et croisement des regards, l’après-midi fut articulée en deux temps permettant aux participants d’explorer deux ateliers. Cette après-midi de travail a été aussi l’occasion pour chaque participant de pouvoir s’exprimer. Ce partage d’expériences et de réflexions a permis d’imaginer de façon collaborative des améliorations.
À l’issue de cette journée, des premiers constats ont émergé notamment la multiplicité des labels et la nécessité d’opter pour une approche multifonctionnelle avec des labels caractérisés comme évolutifs, qui peuvent interagir, coopérer et entrer en synergie.
Les actes du colloque réunissent l’ensemble des contributions des intervenants opérationnels et scientifiques, ainsi que la synthèse des ateliers. Cette publication trilingue (français – italien – anglais) est téléchargeable via le lien suivant : Les actes_Les Labels.

21/10/2021

Lauréats des Trophées de la Réserve de biosphère transfrontière du Mont Viso UNESCO MAB 2021

Les lauréats de la cinquième édition des Trophées UNESCO MaB ont été sélectionnés, une activité promue par la Réserve de biosphère transfrontière du Mont Viso dans le cadre du projet EcO du PITER Terres Monviso pour encourager et valoriser les initiatives éco-citoyennes locales innovantes et créatives, reconnaître les éléments d’innovation et d’activité positive au sein de la Réserve.

Parmi les dix-sept projets participants, qui ont visé la recherche du juste équilibre entre un environnement sain et une économie locale forte, le jury a retenu « Custodi del Suolo » présenté par l’association Spazio Vitale de Piasco et  » Se retrouver en passant par les autres », présenté par le camping-restaurant Camp de base de la Monta à Abriès-Ristolas.

Le premier projet vise à créer un réseau dont les participants deviennent les promoteurs d’une nouvelle façon de vivre et de travailler dans la Réserve de biosphère, en renforçant le lien homme-nature à travers la diffusion de pratiques d’agroécologie régénérative à la communauté.

Le second vise à tourner une vidéo promotionnelle qui documente les actions menées dans le camping, un programme d’éco-durabilité appliqué à une structure d’hébergement qui se développe à chaque saison sur ce camping depuis 2003.

 

Les lauréats ont été récompensés le lundi 18 octobre à Guillestre, dans le cadre de la dernière journée de la traditionnelle Foire Agricole de la Saint Luc, événement également très apprécié des Italiens qui clot la saison des échanges transfrontaliers via le col Agnel. Pour soutenir la mise en œuvre de ces projets, ils se voient attribués la sommes de 1 000 € chacun. Par ailleurs, les deux lauréats des Trophées MaB UNESCO 2021 pourront bénéficier d’un soutien et d’un renforcement à travers la mise en réseau et l’échange d’expériences entre les acteurs du territoire du Monviso et le réseau des Réserves de biosphère. Cela leur permettra à tous les deux de réaliser, d’améliorer et de conclure leur propre chemin, en l’enrichissant par une forme de communication capable de partager les bonnes pratiques et de les transférer également vers d’autres territoires.

« Nos trophées récompensent des projets concrets – précise le président du Parc du Monviso, Dario Miretti -, des idées de développement durable qui viennent directement du territoire et qui ont l’avantage d’être immédiatement réalisables ou déjà mises en œuvre. Il peut s’agir d’interventions petites ou limitées au niveau local, mais chacune d’entre elles a sa grande valeur dans le sens de la protection de l’écologie. C’est la philosophie qui sous-tend l’organisation des Trophées MaB UNESCO de la Réserve de biosphère du Mont Viso, que nous poursuivons depuis cinq ans en collaboration avec le Parc naturel régional du Queyras ».

Crédits photo : PNRQ

29/07/2021

Table ronde pour les entreprises - Big Tour 2021

La Communauté de communes du Guillestrois et du Queyras, chef de file du PITER Terres Monviso (Programme de coopération transfrontalière européenne entre la France et l’Italie), co-organise une table ronde à destination des entreprises le vendredi 20 août 2021 dans le cadre du « Big Tour », qui s’achève à Savines-le-Lac.

Le « Big Tour » est l’évènement annuel de BPI France pour aller à la rencontre des entrepreneurs et des forces vives qui font la créativité et le dynamisme des économies locales. Au cours de chaque étape des conférences, des ateliers et des évènements festifs sont organisés.

Le programme de la journée :

 

21/07/2021

Des vidéos pour présenter le réseau des centres de recherche des Terres Monviso

L’un des objectifs du projet Piter Terres Monviso EcO est de valoriser la recherche scientifique en tant que ressource pour le développement économique local. C’est pourquoi les partenaires du projet ont travaillé dès le départ à créer, améliorer et équiper 6 centres de recherche situés dans les Terres Monviso et qui traitent de problématiques très diversifiées : géologie, écologie fluviale, patrimoine architectural, …

Par ailleurs, grâce à l’accompagnement d’un animateur, un important travail de coordination a été réalisé afin de mettre en réseau ces centres de recherche et de les mettre en relation avec d’autres acteurs qui traitent de la recherche (EUSALP, UFI, ….). L’animateur a travaillé avec un comité scientifique transfrontalier pour identifier les moyens les plus efficaces de diffuser l’information, les acteurs avec lesquels partager l’information, … Dans la dernière partie du projet, le comité travaillera à identifier les perspectives d’avenir et partagera avec le secteur politique tous les résultats obtenus grâce au projet.

En plus des fiches de présentation de chaque centre et afin de donner une image efficace du travail réalisé par chacun des 6 centres et de l’extrême variété de l’offre, les partenaires ont travaillé, avec la contribution de l’UNCEM Piemonte et de l’entreprise Filodiretto- Société New Media, à la création d’une vidéo présentant le réseau de centres structurés des Terres Monviso et 6 vidéos présentant plus en détail le travail de chaque centre. Ces vidéos peuvent être visionnées sur la chaîne youtube de l’UNCEM Montagna ou dans la Playlist Terres Monviso EcO du Parc du Monviso.

Crédits photos : Lorène Lombard

Crédits vidéo : Filo diretto New media

30/06/2021

Summer School pour Doctorants SBBA - JOINT à Alpstream

Les initiatives organisées au centre Alpstream pour l’étude des fleuves alpins Alpstream d’Ostana, né de la coopération entre le Parc du Monviso et les trois Universités piémontaises (Université de Turin, Université du Piémont oriental et Polytechnique de Turin) et réalisé dans le cadre du PITER Terres Monviso – projet simple Eco, se poursuivents

Les 28 et 29 juin, des étudiants en Sciences Biologiques et Biotechnologies Appliquées ont participé à la 1ère édition de la Summer School in Biomonitoring and Biodiversity Conservation, organisée par le professeur Francesca Bona. Les deux jours ont vu la participation d’environ 20 personnes qui ont discuté des méthodes d’échantillonnage en écologie fluviale et écologie végétale. Pour aborder ces thématiques, les professeurs Francesca Bona, Sergio Favero Longo, Stefano Fenoglio, Consolata Siniscalco ont été impliqués et la contribution des experts Tiziano Bo et Elisa Falasco a été demandée.

Pour plus d’informations sur la Summer School ou sur le centre d’étude des fleuves alpins

Tél. : +39 347 8232078
email : info.alpstream@gmail.com

Crédits de la photographie : Elisa Falasco

10/06/2021

Alpstream pour soutenir les activités de Rivercleanup

Pendant la journée du samedi 5 juin 2021, pour l’initiative nationale W.O.W. World Ocean Week et en concomitance avec la Journée mondiale de l’environnement, Alberto Doretto, un des chercheurs impliqués dans les activités d’Alpstream, a participé, en tant que représentant du centre, à une activité réalisée à Valmacca (AL)par Salivamo il nostro verde avec rivertrash.it (Lodi), Novara Green et Clean Coast South, avec le précieux patronage de  RiverCleanup(Belgio) et Clean Up Italia.

L’événement de « Salviamo il nostro verde » naît d’un appelé deux gardes écologiques volontaires de la Province d’Alexandrie qui signalent la présence de nombreux déchets à l’intérieur d’une zone boisée dans la localité Torre d’Isola, à Valmacca. À l’initiative s’ajoutent River Trash, de Lodi, le centre Alpstream – Centre pour l’étude des fleuves alpins d’Ostana, quelques volontaires de Novaraclean et une petite représentation de l’AICAN (Association Italienne  Canoë Canadienne).

L’intervention a commencé à 9h30 et s’est terminée vers 16h et a impliqué 34 volontaires qui ont recueilli pendant la journée :

  • 49 sacs de déchets en plastique,
  • 8 sacs de déchets en en verre,
  • 16 sacs indifférenciés, 7
  • bouteilles de gaz,
  • 2 roues,
  • 2 réfrigérateurs, 1
  • moniteur, 1 imprimante et un scanner,
  • 1 tablier en plastique,
  • plusieurs kilos de déchets en plastique
  • 1 bidon plein d’huile

Le centre Alpstream n’est pas seulement impliqué dans des activités d’enseignement et de dissémination, il cherche à être présent en première ligne quand il y a des initiatives pour protéger et sauvegarder le patrimoine fluvial.

Pour contacter le centre

10/06/2021

The RiverBox: pour une pédagogie fluide

On poursuive les activités de pédagogie et d’information du centre de recherche pour l’étude des rivières alpines à Ostana, Alpstream, financé par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER), Interreg Alcotra 2014-2020,  dans le cadre du Projet simple nº 4083 Eco du Piter Terres Monviso. Parmi les nombreuses activités menées chaque jour par le groupe de chercheurs qui s’occupe de la gestion du centre et des activités, on souligne le projet « The RiverBox: per una didattica fluida » qui à gagné l’appel à idée AmbientAzioni 2020 et signalé dans la revue en ligne Piemonte Parchi.Il s’agit de la création d’un kit didactique à l’intérieur duquel se trouvent tous les instruments pour réaliser une atélier d’éducation environnementale centrée sur l’écologie fluviale, avec un regard d’une particulière attention au fleuve Po, près duquel se trouve le centre. Un moyen de donner aux écoles la possibilité d’aborder les thèmes gérés par le centre, en surmontant les problèmes d’espacement physique et les limitations de déplacement imposées par le Covid-19.
A l’intérieur de chaque box on trouve une proposition d’activités qui peuvent être réalisées en autonomie, en effet le matériel est accompagné de contenus vidéo avec les « instructions » pour le déroulement du laboratoire. Toutefois, si on le souhaitez, les mêmes activités peuvent être menées avec le soutien des experts du centre.

Les box proposés sont calibrés en fonction de l’ordre et du degré de référence scolaire et ont tous pour objectif de sensibiliser à la protection de l’environnement fluvial:

  • Ecoles primaires – kit des cinq sens : un parcours sensoriel à la découverte de la rivière
  • Ecoles secondaires de 1 degré – Kit river box : met dans une boîte le monde fluvial et les services éco-systémiques qui le caractérisent
  • Ecoles secondaires de niveau II – Kit scientific flood : un kit hautement technologique qui conduit à se plonger dans la citoyenneté science à travers l’utilisation de drones, données satellitaires, modèles 3D.

Pour toute information sur le projet ou les activités du centre Alpstream

26/05/2021

Le premier numéro de « Panorama » explore le thème de l'économie verte et du projet Eco

Le premier numéro de « Panorama« , magazine transfrontalier produit par la Communauté de communes du Guillestrois et du Queyras dans le cadre du projet simple CoCo du PITER Terres Monviso est sorti. Cette publication est entièrement dédiée aux thèmes du projet Économies vertes, dont le Parc du Monviso est le chef de file, et vise un public de socioprofessionnels

Le rôle des circuits courts est particulièrement mis en avant dans la gestion des ressources locales, en s’appuyant sur le concept de « smart mountain » et sur la possibilité d’intégrer au mieux la vie des êtres humains, avec des intérêts économiques et sociaux évidents, au sein d’un environnement naturel de haute montagne tout en prenant en compte la gestion durable de ses ressources naturelles.

Ce défi est aujourd’hui intimement lié à une tentative de réponse à la mondialisation et à l’objectif de revoir les logiques de développement actuelles qui ont conduit les chercheurs à parler de notre époque comme l’Anthropocène (ère géologique où la Terre est massivement marquée par l’activité humaine), en faveur de dynamiques plus respectueuses de la nature et qui se résument au terme de Simbiocène – une nouvelle contemporanéité dans laquelle l’être humain peut s’épanouir sous une forme compatible avec les autres êtres vivants. Dans cette nouvelle perspective, le territoire des Terres Monviso peut compter sur certains atouts, tout d’abord son patrimoine naturel exceptionnel : avec environ 25% de sa superficie inscrite en zone protégée, avec une protection substantielle des terres et forêts exploitées et avec ses 16 757 entrepreneurs sur une population de 158 000 habitants, cette zone transfrontalière fait preuve d’un réel dynamisme dans le domaine de l’économie verte.

Ainsi, le magazine propose également des « zooms » sur les entreprises locales, des récits concrets de réalités entrepreneuriales de différentes tailles qui, en plus de produire des revenus et des emplois sur le territoire, sont attentifs à l’environnement et à ses besoins concrets en termes de protection. Enfin, la publication rapporte le témoignage faisant autorité du Professeur Anna Giorgi, Professeur ordinaire de botanique environnementale et appliquée à l’Université de Milan, directeur du Centre de recherche pour la gestion durable et la valorisation des zones de montagne – Ge.S.Di. Mont d’UNIMONT à Edolo, leader du groupe d’action 1 – recherche et innovation – de la stratégie européenne de la région alpine (SUERA).

Les perspectives que met en avant le magazine « Panorama » sont nombreuses : le coup de pouce généré par le programme Alcotra Terres Monviso EcO, une fois coordonné avec les autres acteurs de la zone, comme le GAL, les chambres de commerce ou d’autres institutions publiques et privées, peut produire des bénéfices durables: centres de recherche appliquée, soutien à la transition verte des entreprises, pôles d’entreprises, éco-acteurs de la Réserve de biosphère transfrontière du Mont Viso représentent autant d’actions prometteuses menées ces derniers mois dans le cadre du projet.

Téléchargez le premier numéro du magazine Panorama

05/05/2021

ECO Réseau: l'avenir des projets / projets pour le futur

En mai, le Parc du Monviso et le Parc du Queyras ont lancé la formation des éco-acteurs de la Réserve de Biosphère Transfrontière du Monviso « ECO Réseau: l’avenir des projets / projets pour le futur », une formation née de l’écoute des besoins des éco-acteurs et dans le but de leur fournir des outils utiles pour construire et promouvoir ce réseau. La formation a été organisée pour répondre au mieux à leurs besoins : les deux parcs ont collaboré activement avec le responsable à l’élaboration du programme de formation. Le cours se compose de 24 modules d’une heure chacun, les cours ont lieu les jeudis et vendredis de 16h à 18h.

Possibilité d’assister aux cours aussi bien en présence au siège de l’AFP que via G.B. Conte, 19 – 12025 Dronero (CN) et à distance via l’application Google Meet.

Pour connaître le programme des cours, vous pouvez télécharger le calendrier des cours

19/05/2021

Stage de formation "Maçon de vallée"

Les formations pour les entrepreneurs en herbe, organisées par la Chambre de commerce, se poursuivent.

Une formation « Maçon de vallée » a été mise en place, en collaboration avec l’Ecole du Bâtiment de Cuneo, dans le but de former les opérateurs sur les enjeux de la valorisation des villages, avec des compétences spécifiques sur les matériaux locaux et les méthodes de rénovation dans le respect de l’environnement, la durabilité, la culture et l’histoire du territoire.

Le cours implique un engagement de 80 heures et se tiendra en juin et juillet 2021. Les entreprises, les opérateurs et les chômeurs âgés d’au moins 18 ans et résidant dans le territoire Terres Monviso sont admis au cours. Le cours aura lieu à Ostana pendant la journée / début de soirée (jours et heures convenus avec le groupe de classe) avec des leçons théoriques dans des salles de classe équipées et des exercices pratiques dans les cours d’école.

Le cours est gratuit car financé par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) – Programme Interreg VA Italie-France ALCOTRA 2014-2020 – PITER TERRES MONVISO – Projet simple TERRES MONVISO EcO.

Pour vous inscrire, vous devez remplir le formulaire de pré-inscription avant le 10 juin et l’envoyer par e-mail à scuolaed@scuolaedilecuneo.it ou par fax au 0171 698991.

Téléchargez le dépliant avec des informations sur le cours « Maçon de vallée »